Carbon Grey de Hoang Nguyen & Cie

Par Miguel Martin Perez -  9 Novembre 2013, 21:19  -  #critique

Carbon Grey de Hoang Nguyen & Cie

Edité chez Panini sous le label 100% Fusion Comics et initialement lancé à travers la plateforme de crow-funding KickStarter , voici Carbon Grey : une série « steampunk » qui va dévier notre ligne du temps et nous transporter en …

Nous sommes en MiddelEuropa en plein première guerre mondiale et au début de l’ère industrielle ; MiddleEurpoa un continent complètement désolé et dévasté par la guerre et en son sein, réunis sous une même bannière, les nations de l’Axe qui sont régies par la main de fer du Kaiser. Celui-ci dont le rêve est de ne former qu’un seul et unique empire essaie de faire pression sur les autres pays ne faisant pas partie de l’Axe afin qu’ils les rejoignent … sous peine de répressions. Le Kaiser, un homme considéré comme un dieu, adulé et craint ; pour sa protection et ce depuis des générations, la famille Grey est entrainée pour le protéger comme l’avait fait le premier Grey, le légendaire Gottfaust qui avait initié le cycle ; Des siècles durant, trois sœurs représentant la Force, la Sagesse et la Grâce ont relevé la tâche , ni une de plus ni une de moins car la prophétie dit bien que la 13e filles Grey sera l’initiatrice d’une révolution. Seulement, aujourd’hui les Grey sont quatre, Eva et Anna ainsi que les deux jumelles Mathilde et Giselle … Qui sera celle que l’on surnommera Carbon Grey ? L’indomptable Giselle ou la malicieuse Mathilde ? Finalement toutes ces légendes n’étaient pas si importantes sauf que là, le Kaiser vient de mourir ou plutôt d’être assassiné. Par qui ?

Toutes les évidences pointent sur Giselle qui était en charge de protéger le Kaiser ; et ces deux sœurs Ana et Eva partiront en quête afin de découvrir la vérité alors qu’entre temps, en coulisses, la reine Alena Von Medeim elle-même conspire et manipule les Grey car elle convoite bien plus que la place du Kaiser …

Conspirations politiques, scènes épiques, visuellement dense, une histoire complexe ; voilà ce que nous ont réservé le trio mené par Hoang Nguyen, Kinsun Loh et Jhari Evans dans ce premier volume de 64 pages de purs délires graphique. C’est beau, c’est dynamique et vivant et nous balance un esthétisme alliant latex (c’est bien le latex^^), gothique, steampunk , manga , et j’en passe ; un vrai plaisir à regarder au niveau du dessin (les couleurs sont vraiment bien rendues)

Mais attention, ce récit a une narration complexe utilisant des codes qui pourra désarçonner le lecteur à la première lecture voire même le dégoûter tellement c’est incompréhensible et seulement après une deuxième lecture on pourra vraiment en savourer tout son substrat. En gros, une histoire palpitante avec un équilibre bien fichu entre intrigue et humour, avec ces sous-intrigues et personnages obscurs.

Là où la bd est également intéressante, en plus de la partie visuelle évidemment, c’est quand on plonge au cœur de la psychologie du personnage puisque l’héroïne va être prise dans un dilemme car plus elle avance dans sa mission, plus elle rechigne à accepter sa destinée qui a été tracée sans son bon vouloir. Prise entre deux feux, la famille Grey dompter- t’elle sa destinée ?

Au final , voilà une production américaine indépendante qui sort de nulle part et qui est une belle surprise, un peu compliqué ma foi à sa première lecture mais qui en vaut la peine. Les passionnés de ce genre d’univers qui ne dévoile les indices que parcimonieusement et au background complexe y trouveront plus que leur compte et ma foi , moi je l’ai trouvé :)

Pour publique averti … le cours de l’histoire a été inversé, accrochez- vous.

Ps: hey! vous savez quoi ? Le volume deux vient de sortir :)

Carbon Grey de Hoang Nguyen & CieCarbon Grey de Hoang Nguyen & CieCarbon Grey de Hoang Nguyen & Cie
Carbon Grey de Hoang Nguyen & CieCarbon Grey de Hoang Nguyen & CieCarbon Grey de Hoang Nguyen & Cie
Carbon Grey de Hoang Nguyen & CieCarbon Grey de Hoang Nguyen & CieCarbon Grey de Hoang Nguyen & Cie