Atlas & Axis de Pau

Par Miguel Martin Perez -  17 Octobre 2013, 21:25  -  #critique

Atlas & Axis de Pau

Saviez-vous que l’Atlas et l’axis sont les deux premières cervicales qui s’emboitent l’une et l’autre afin de former le craniocervicum. Je sens déjà que je vous intrigue ; vous vous en foutez c’est ça ? Mais pas d’inquiétude, le Dr Freud ne vas pas vous parler d’un traité médical vu que de toute manière ce n’est pas son rayon et non, on ne va pas parler d’os … quoique… si en fait ,vu que l’os à ronger du jour est une bd de Pau édité chez Ankama.

L’histoire se passe dans le monde de Kanina, un monde presque identique au nôtre à l’exception que c’est la race canine qui domine la terre et que nous sommes en plus à l’époque des vikings. Les chiens sont devenus intelligents, ils parlent, ils boivent, ruminent et surtout adorent les os. Tout va commencer dans un des villages longeant la côte qui va être attaqué et pillé par une terrible horde de Vikiens ; deux jeunes chiens portant le nom d’Atlas et Axis, seuls survivants, vont joindre leurs efforts afin de retrouver cette étrange tribu qui les ont attaqués et se venger.

Atlas, le jeune lévrier Afghan et Axis le fougueux terrier, vont n’avoir pour seul indice qu’un énorme étron encore fumant et une attache de vêtement à la forme étrange. Seuls et isolés, ils vont partir dans une longue quête ou, parfois, leur instinct animal va bien leur jouer des tours.

On a donc ici dans ce premier tome une histoire dans la grande tradition des histoires de cape et d’épée avec une grosse once de violence viking, concoctée par l’auteur Pau. Graphiquement, on se retrouve dans une esthétique très cartoonie et sublimée par des paysages grandioses ce qui nous plonge dans des pages très belles ; le tout peuplé d’animaux anthropomorphes et saupoudrés d’humour chien ; on s’amuse à les voir courir comme des fous derrière des moutons explosifs, méditants, déprimés, les poils aux vents ou copuler comme … des lapins. Une narration au ton très simple qui sert l’histoire pour nous donner un très bon roman graphique.

Quant à l’histoire, avouons-le elle n’est pas franchement originale puisque c’est une quête de vengeance et que la trame est finalement assez linéaire, l’intérêt se trouve surtout dans l’interprétation animalière qui est rafraichissante et cette inversion des rôles. Mise-en-garde tout de même car le dessin est trompeur, ce n’est pas pour le jeune public car certaines scènes sont bien gores et sanglantes.

Le tout est actuellement édité en deux volumes, le troisième étant en cours de préparation et chacun est une histoire complète, , très lisible et accessible ; si vous accrochez au concept du premier, le deuxième aura votre « pau » (oui je suis comique aujourd’hui).

Un premier tome donc des plus réussi et qui se permet d’avoir du chien (merci merci, j’ai gardé cette vanne pour la fin) et par conséquent une lecture à ne pas manquer ;

Et voilà, et pour finir un dernier commentaire de mon chien Junior sur cette bd ?

- « waf waf waf , grrrrrrrrrrrrr, waf waf »

Bonne bourre à tous.

Atlas & Axis de PauAtlas & Axis de Pau
Atlas & Axis de PauAtlas & Axis de PauAtlas & Axis de Pau
Atlas & Axis de PauAtlas & Axis de Pau
Atlas & Axis de PauAtlas & Axis de PauAtlas & Axis de Pau